thriller polar meurtre homicide tueur en série roman analyste comportemental enquête fiction albinos Kathleen Brassard auteure roman policier série policière roman noir Kay Frarma autoédition auto-édition
Pour devenir écrivain, ça prend un chat! (Aldous Huxley 1894-1963)

Pour devenir écrivain, ça prend un chat! (Aldous Huxley 1894-1963)

Ahhh les chats! Ils sont partout sur Internet à défaut de se retrouver dans les chaumières. Je viens de commenter l’excellent roman de Fanny Broussard, Dans la peau de Kiwi, et je me pris à songer que nombre d’auteurs, vivants ou décédés, ont ou ont eu pour muse, cet adorable personnage, perché quelque part, ses mystérieux iris vert jade fixés sur l’invisible.

Cauchemar de tout écrivain du XXIe siècle: un corps touffu, enroulé sur lui-même en plein sur le clavier de l’ordinateur devant un texte devenu illisible parce que monsieur (ou madame) s’est tourné(e) et retourné(e) sur les touches pour trouver la posture idéale. Pourquoi n’y poser que les doigts alors que la chaleur que le bidule émet est si fantastique? Ils sont si bizarres, les humains, parfois.

ATTENTION: Sauvegarde automatique obligatoire pour tous les auteurs propriétaires de chat!

Donc, il faudrait ajouter cette condition sine qua non pour devenir écrivain, un vrai: on doit impérativement se procurer un chat, ou même deux. Plus le chat gagne en âge et en sagesse, meilleure sera votre écriture… non, là je dis n’importe quoi. Enfin, peut-être pas, c’est juste que mon affirmation n’a pas été démontrée scientifiquement. Bref, ne prenez pas de chance et gardez votre chat jusqu’à son dernier souffle. Voilà!

C’était si simple, non? Alors, jetez tous ces guides qui  vous promettent la gloire et la richesse en devenant écrivain. Leurs conseils ne valent pas des clopinettes. Misez sur du concret: un bon gros minet bien poilu paresseux sur les bords ou un petit chaton tout mignon (mais là, la gloire viendra plus tard. Il faut quand même le former au métier ce pauvre petiot.)

Lorsque vous serez célèbre, surtout ne négligez pas sa contribution dans votre succès.

Le journaliste: “Dites-moi, monsieur L. Comment êtes-vous devenu aussi célèbre? Avec un seul bouquin! Et autoédité en plus! On vous arrête dans la rue, votre nom est placardé partout, vous êtes un phénomène!”

– Mmm, oui, vous avez raison, en fait… (vous prenez une gorgée d’eau puis vous reposez le verre avec précaution sur la petite table devant vous. Il fait extrêmement chaud dans ce studio trop éclairé) bon… en fait c’est grâce à Patouille.

– Patouille?

Eh bien, voilà! Il est là le secret. Ne cherchez plus. Mais avant de courir au refuge le plus près, il y a une dernière chose que vous devez savoir. Je vous le dit ou non? Je garde la gloire pour moi? Bah! Pis non! Je me sens l’âme généreuse aujourd’hui. Allez, approchez-vous, n’ayez pas peur! Plus près! Bon. Le secret ultime, c’est que pour que le courant passe, pour que ça marche en gros, il doit exister un amour indéfectible entre vous deux. Sinon, oubliez ça! L’inspiration se limitera à pas grand chose.

C’est difficile? Vous n’aimez pas ces sales bêtes? Alors, tant pis pour vous! Ha! Ha! Ha!

 

Aimez ma page et partagez!

Laisser un commentaire

meilleur roman sur les chats, roman de chat, cruauté animale, maltraitance des chats, animaux, roman sur les animaux, quel est le meilleur roman sur les chats, Fanny Broussard
%d blogueurs aiment cette page :