thriller polar meurtre homicide tueur en série roman analyste comportemental enquête fiction albinos Kathleen Brassard auteure roman policier série policière roman noir Kay Frarma autoédition auto-édition
Noosphère de Audrey Pleynet

Noosphère de Audrey Pleynet

Une autre lecture de terminée. Décidément, je suis en train de devenir accro aux autoédités: trois lectures, trois coups de circuit! Et vlan! La balle est au champ! Encore une fois, j’ai été scotchée dans mon fauteuil! (cette fois-ci, j’ai emprunté la tablette Amazon de mon fils, le portable ça le fait, mais rien qu’un peu, hein?) Ah oui, en passant, vous devez vous demander où je trouve le temps pour lire si vite! Eh bien, juste entre nous, je suis présentement en congé de maladie de mes activités professionnelles de bibliothécaire scolaire. Non. Ce ne sont ni mes jeunes lecteurs que j’essaie de convaincre que la lecture est une chose formidable, ni les livres qui m’ont rendue malade, mais bien un système immunitaire débile qui a décidé de s’attaquer à mes articulations. Que je suis heureuse d’aimer la lecture en ce moment! Parce que c’est la seule chose qui me permet d’oublier un peu ma douleur physique. Bref, chaque auteur est pour moi un médecin qui fait des miracles!

Bon, je ne suis pas ici pour vous confier mes malheurs, mais bien les bonheurs que m’apportent vos récits! Dont celui d’Audrey Pleynet. Une auteure bourrée de talent. Sérieux, tout au long de ma lecture, j’avais l’impression de lire un bouquin d’une grande maison d’édition ou cent personnes auraient assisté notre prodigieuse écrivaine tout au long de son processus de création. Et comme ce n’est pas le cas, c’est d’autant plus exceptionnel.

J’adore la science-fiction. J’en lis depuis les débuts de mon adolescence. Le premier auteur auquel je me suis attachée est Philip K. Dick. Rien de moins. Audrey Pleynet n’est pas seulement une excellente écrivaine qui maitrise parfaitement les mots, mais une érudite dans le domaine. On sent qu’elle est à l’aise dans le monde parfois compliqué de la science, l’ensemble de son récit est parfaitement cohérent et je dirais même plausible! Tout à fait plausible aussi la réaction des personnages à l’arrivée de cette extraordinaire capacité offerte à l’humanité tout entière qu’est la Noosphère, voire la connaissance intrinsèque pour tous, sans distinction de classe sociale, intellectuelle ou d’origine.

L’histoire est un suite de rebondissements où l’on ne s’ennuie jamais. Aucun temps morts. Un récit à engloutir d’une seule bouchée.

Résumé de l’auteure

Et s’il suffisait de formuler une question dans son esprit pour en connaître immédiatement la réponse? Acquise par l’humanité du jour au lendemain, cette nouvelle faculté, qu’on appelle rapidement Noosphère, bouleverse les sociétés : essor technologique époustouflant, avancées médicales révolutionnaires, effondrement de certains gouvernements corrompus, fin des élites intellectuelles, bouleversement des valeurs… Au sein du laboratoire du gouvernement français, Inès Amnel tente de percer le mystère de la Noosphère. Malheureusement s’attaquer à ce phénomène si absolu a des conséquences désastreuses pour le futur de l’humanité. Mais des années plus tard, une anomalie apparaît qui peut tout remettre en cause. Inès se jure alors de protéger la Noosphère, coûte que coûte.

De même, ne manquez pas son excellente nouvelle Citoyen+, disponible aussi sur Amazon.

Site de l’auteure c’est ici

 

Aimez ma page et partagez!

Une réaction au sujet de « Noosphère de Audrey Pleynet »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :