thriller polar meurtre homicide tueur en série roman analyste comportemental enquête fiction albinos Kathleen Brassard auteure roman policier série policière roman noir Kay Frarma autoédition auto-édition
Le mur du temps par Ludovic Metzker

Le mur du temps par Ludovic Metzker

Tout le monde parlait de ce bouquin. Je le voyais passer régulièrement sur mon fil Facebook. Alors, me suis-je dit, il doit être spécial. Un truc sur la deuxième guerre mondiale? Pourquoi pas? Il y a longtemps que je n’ai pas lu là-dessus. Et me voilà qui télécharge le livre. Ce sera celui que je lirai le matin. Un autre l’après-midi. Un autre le soir avant de dormir. Vous devez vous dire: « Wow! Celle-là, quelle chanceuse, elle lit toute la journée! » Bon, disons que je suis en arrêt de travail pour un soucis de santé, ce qui me permet de m’adonner à mon vice, qui est la lecture. C’est le prix à payer. Voilà. Je ferme la parenthèse.

Toujours est-il que je débute ma lecture, je suis littéralement happée par le récit. Le soleil est à son zénith. Ma fille revient de l’école. Zut! Je mange rapidement et hop! Je fais une entorse à ma routine littéraire et je me replonge dans l’histoire de Benoit, Jennifer, Benjamin… Une histoire teintée de fantastique, mais qui s’y insère parfaitement. Je me mets à la place de Benoit, puis à la place de Benjamin. Surtout de Benjamin. Et je me dis: « Si une telle chose m’arrivait? » Puis je pense à tous ceux qui ont vécu l’innommable. Et je suis là, dans la puanteur, l’humidité, la douleur et la mort qui tient son épée au-dessus de ma tête. Cette épée qui s’appelle Auschwitz.

Tout en contraste. La vie de 2016. Et je me dis: « Ben là, c’est le paradis! Ouvrons-nous les yeux! »

Un livre dur? Oui. Parce qu’il nous aspire dans le cœur de Benjamin sans que nous puissions nous en défendre, tout comme le mur qui l’a aspiré. Et c’est un non retour pour nous, car une part de ces évènements demeure dans notre esprit, même une fois le livre refermé.

Le mur du temps fait partie de l’un de ces rares bouquins que je n’oublierai jamais. Le récit est tatoué dans mon âme pour toujours, car il l’a retournée encore et encore. À lire absolument.

Paris, juillet 2016 

Benoît est un jeune étudiant en histoire. Pour terminer son mémoire sur l’Holocauste, il se rend au « Mémorial de la Shoah » accompagné de Jennifer, sa meilleure amie dont il est secrètement amoureux.
Devant un morceau du mur de l’ancienne synagogue de Lodz, le jeune homme fait un malaise…

Lodz, juillet 1944

Benjamin n’aspire qu’à retrouver la liberté volée par les nazis.
Battu et laissé quasiment pour mort par les Maquereaux devant le mur de l’ancienne synagogue, il fait une prière tout en sachant que ses jours sont comptés.
Épuisé, il se laisse aller et pense que la mort l’arrache à la vie…

Contre toute attente, Benoît et Benjamin vont échanger leur vie et se retrouver chacun dans la peau de l’autre.
Alors que Benjamin découvre une nouvelle forme de liberté, Benoît comprend qu’il ne lui reste plus que quelques semaines à vivre…

Aimez ma page et partagez!

Laisser un commentaire

Le mur du temps, Auschwitz, deuxième guerre mondiale, camps de concentration
%d blogueurs aiment cette page :