thriller polar meurtre homicide tueur en série roman analyste comportemental enquête fiction albinos Kathleen Brassard auteure roman policier série policière roman noir Kay Frarma autoédition auto-édition
Cinq étoiles? Pourquoi les mériter?

Cinq étoiles? Pourquoi les mériter?

Il y a quelques jours, j’ai lu une remarque d’un internaute sur un groupe qui se demandait pourquoi beaucoup d’auteurs en autoédition recevaient cinq étoiles pour leur publication tandis que des auteurs reconnus et publiés pouvaient n’en recevoir que deux ou trois…

Eh bien, comme je l’ai avoué lors d’un post précédent, je ne lisais pas d’autoédition bien qu’étant moi-même autoéditée. J’ai donné quelques raisons, qui, après mûres réflexions, n’étaient que des a priori sans valeur: mauvaise qualité de l’écriture, fautes d’orthographe et de syntaxe, incohérences, etc… Bien sûr, il est davantage probable de se butter à ce genre de désagrément en autoédition. Pourquoi? Parce que l’auteur n’aura pas respecté les règles de base pour accrocher son futur lectorat souvent par ignorance. Et des récits qui auraient pu cartonner se retrouvent avec le bonnet d’âne sur les sites de vente avec en prime les commentaires des lecteurs exaspérés. Des lecteurs qui ont l’impression d’avoir été floués.

On ne le dira jamais assez: révisez vos textes, achetez-vous un correcteur professionnel, trouvez des cobayes sans complaisance pour vous lire, soyez humbles, acceptez leurs commentaires en baissant la tête!

C’est sûre, lorsque l’on tape le point final d’un roman de trois-cents pages, on a envie de le publier immédiatement, mais ce n’est vraiment pas la chose à faire. Dans mon cas, je prends plus d’un mois pour réarranger mon texte, le corriger, en effacer des grands bouts, réécrire des paragraphes. Parfois deux mois, même. C’est long, c’est barbant, mais c’est le prix à payer pour s’autoéditer et obtenir de bons commentaires de ses lecteurs et se bâtir une bonne réputation. Et que les coquilles soient maudites! On en retrouve quand même quelques unes une fois publié!

Si vous avez les moyens de faire appel à un correcteur professionnel, je vous encourage à le faire!

Une fois toutes ces étapes accomplies, veillez à emballer votre récit d’une couverture attrayante. Ne lésinez pas non plus là-dessus.

Maintenant, votre livre mérite cinq étoiles. Pourquoi? Parce que vous avez joué plusieurs rôles avec brio: vous avez tenu celui d’écrivain, de correcteur, de concepteur, d’éditeur et bientôt de promoteur. Tout cela, vous l’avez accompli seul! C’est formidable!

Les lecteurs notent les bouquins selon leur appréciation de l’histoire. Lorsque le récit d’un auteur connu leur déplaît, ils sont sans complaisance. Et c’est correct. Ne sont-ils pas entourés d’une pléiade de professionnels qui se consacrent à leur oeuvre pour le polir, le faire briller parmi des milliers d’autres? Les lecteurs ne sont pas dupes. Les auteurs édités n’ont pas droit à l’erreur.

Nous, les autoédités, nous sommes condamnés à l’excellence. Et la plupart d’entre nous en est bien conscient. Voilà pourquoi nous obtenons des quatre et cinq étoiles!

 

Aimez ma page et partagez!

Laisser un commentaire

roman policier, blog, autoédition, auto-édition, polar, écriture, Kathleen Brassard, Kathleen Brassard auteure, auteur, écrivain, à l'ombre de la montagne, Ivre de toi, Ne lui dites pas que je suis chez moi, comment réussir dans l'autoédition, comment vendre son ebook, comment écrire un roman policier, le meilleur roman policier, le meilleur thriller psychologique, le meilleur thriller policier, comment avoir du succès dans l'auto-édition, le meilleur livre auto-édité, le meilleur ebook auto-édité, le meilleur polar, rêve de publier un livre, refus des éditeurs, talent, il faut avoir du talent pour publier, plan de travail, comment monter un plan de travail, carnet de notes, personnages crédibles, trame du récit, persévérance dans l'écriture d'un roman, révision d'un roman, comment obtenir du succès, comment vendre son roman policier, comment mériter cinq étoiles, promotion de son livre, comment réussir la promotion de son livre
%d blogueurs aiment cette page :