thriller polar meurtre homicide tueur en série roman analyste comportemental enquête fiction albinos Kathleen Brassard auteure roman policier série policière roman noir Kay Frarma autoédition auto-édition

Archives de
Catégorie : Critique

Une lecture décevante? Peut-être pas…

Une lecture décevante? Peut-être pas…

J’ai un aveu à faire: je n’ai pas terminé ma lecture du livre de Ak Gimonet. Pourquoi?

  1.  L’auteur ne maitrise pas assez bien pas la syntaxe,  ni l’orthographe pour réussir à créer un texte qui soit agréable à lire. C’est d’ailleurs l’un des principaux reproches que font la plupart de ses lecteurs dans leurs commentaires.
  2. Ses personnages sont caricaturaux. On a le droit de créer de tels personnages: lorsque c’est voulu! Ici, ce n’est pas le cas.
  3. Le récit est maladroit, mal construit et va vraiment à l’essentiel.

MAIS!!!

J’ai le sentiment que ce texte est le premier d’un jeune auteur. Tout dans l’écriture me laisse croire que c’est le cas (ou bien est-ce que j’espère trop que ce soit le cas!!). Bref, si j’ai raison, je ne peux que l’encourager à se perfectionner, à aller chercher les outils et les connaissances qui vont l’aider à devenir un bon écrivain. Si ce jeune homme ou cette jeune fille (je penche pour une fille, car l’écriture m’a paru féminine) est allé(e) jusqu’au bout de son écriture, ce qui est courageux et démontre beaucoup de persévérance et de détermination de sa part, je crois qu’il ou elle a du potentiel pour évoluer dans cette voie.

Dans le cas contraire…eh bien! Dieu merci! Le livre est gratuit! Quelqu’un a eu du plaisir à l’écrire, c’est ce qui compte! En le laissant gratuit, il ne lèse personne et si d’autres ont apprécié, tant mieux!

Aimez ma page et partagez!
Déjà une troisième lecture d’une oeuvre auto-éditée

Déjà une troisième lecture d’une oeuvre auto-éditée

Lorsque j’entame la lecture d’un  roman dont l’auteur m’est inconnu, j’aime bien effectuer une petite recherche sur celui-ci. Dans le monde de l’auto-édition, j’estime qu’il est primordial d’en dévoiler un tout petit peu sur soi afin de dévoiler le schéma de sa démarche ainsi que ses fondements. Dans le monde de l’apprentissage de la lecture en pédagogie, plus particulièrement, on parle beaucoup d’intention de lecture de la part du lecteur, mais très peu de l’intention d’écriture. En ce qui me concerne, je peux très bien cibler mon intention de lecture, car elle m’appartient, mais j’ai aussi besoin de l’outil auteur pour enrichir cette intention et faire de mon expérience, un tout cohérent.

En tant que lectrice, j’ai besoin de savoir d’où vient l’auteur (parce que l’élément traduction peut entrer en jeu), si c’est un homme ou une femme, parce qu’on le veuille ou non, l’écriture sera différente, l’approche sera différente, le traitement du sujet sera différent.

J’entame présentement la lecture d’un roman dont les critiques sont assez mitigées. J’avoue que c’est ce qui m’a attirée au début. Lorsque j’ai voulu en savoir plus sur cet auteur, je n’ai rien trouvé. Nada. Cette personne n’existe pas sur le net. Alors, il ou elle a dû utiliser un nom d’emprunt, ou bien c’est quelqu’un qui fuit le cyberespace comme la peste. Il y en a. Si cette personne tombe un jour sur
ce site, je l’invite donc à se présenter à nous! Qui est donc Ak Gimonet?

Aimez ma page et partagez!
Une excellente nouvelle par un auteur plein de potentiel!

Une excellente nouvelle par un auteur plein de potentiel!

En effectuant une recherche de choix de lecture pour ma prochaine critique, je suis tombée sur une belle découverte. Une nouvelle intitulée Trois secondes écrite par  l’auteur  indépendant Kane Banway.

Cette nouvelle m’a vraiment donné envie d’en lire davantage et de plonger sans hésitation dans les eaux de ses oeuvres. L’auteur manipule délicieusement les mots, les phrases sont bien construites, ses idées sont intelligentes, bref un auteur qui a beaucoup de potentiel.

Kane Banway semble avoir une prédilection pour les oeuvres de Fantasy. Mettre ses nouvelles en recueil serait peut-être une bonne idée…

Aimez ma page et partagez!
Les résultats de ma première lecture d’une oeuvre auto-éditée

Les résultats de ma première lecture d’une oeuvre auto-éditée

J’ai (enfin) terminé la lecture de Sans laisser de traces de l’auteure indépendante Blake Pierce. D’entrée de jeu, j’avoue que le titre ne pouvait pas être mieux choisi, puisque  l’identité du tueur est dévoilée à la toute fin, un tueur qui sort de nulle part, donc tout au long de la lecture, la possibilité de conjecturer est réduite à néant puisque qu’aucun autre personnage n’est mis en scène en tant que coupable potentiel ce qui nous interdit de brasser les cartes encore et encore… Je crois que l’auteure n’a pas respecté le pacte du lecteur des romans du genre. Pour brosser une image représentative de mon expérience de lecture, j’ai l’impression d’avoir été menée en bateau sur un long fleuve tranquille, je n’ai pas pris de part active dans ma lecture parce que l’auteure ne me l’a pas permis. Elle m’a conduite peinarde vers la résolution de l’enquête.

En ce qui concerne la forme, on remarque quelques coquilles, certaines phrases sont plus branlantes que d’autres, mais le traducteur a relativement bien fait son boulot.

Idéal pour des lecteurs qui ne veulent pas trop se casser la tête, mais professionnels du genre, s’abstenir.

Une lecture honnête, sans plus.

Aimez ma page et partagez!
Ma première lecture de livre auto-édité: Sans laisser de traces de Blake Pierce

Ma première lecture de livre auto-édité: Sans laisser de traces de Blake Pierce

Voici le premier livre auto-édité que j’ai choisi de lire.

Pourquoi?

Premièrement, parce qu’il est au top des best-sellers sur Amazon et Kobo. Les deux sites les plus populaires pour l’achat de livres numériques. Sa couverture est attirante. (Même si on ne juge pas un livre par sa couverture, on s’entend que c’est la première chose qui attire l’oeil)

Alors un conseil aux écrivains auto-édités de ce monde, veillez à choisir une page couverture qui a de l’impact. C’est primordial. 

Deuzio, il est gratuit!

Un bonne tactique lorsque l’on veut se faire connaitre! Où vite se faire oublier, c’est selon!

Troisièmement, la quatrième de couverture! Je sens que l’histoire va me plaire. (On ne peut pas s’empêcher d’être subjectif, mais désolée, l’histoire doit me plaire, c’est impératif!)

Quatrièmement, les commentaires généraux sont relativement bons.

Mais qui est Blake Pierce?

Premier bémol: qui est cette auteure? Après quelques recherches sur le web, je n’ai rien trouvé de bien parlant la concernant. Le livre est visiblement une traduction, mais le nom du traducteur n’est mentionné nulle part.À espérer que ce ne soit pas l’une de ces traductions automatiques!

L’auteure semble également pas mal productive:

Pratiquement un roman par deux mois! Hum! J’aimerais bien être aussi efficace dans mon écriture!

La « critique » à venir!

 

Aimez ma page et partagez!
auto-édition, ak gimonet, rachel loyd, critique, roman policier, Kathleen Brassard, À l'ombre de la montagne, Ivre de toi, roman policier, blog, autoédition, auto-édition, polar, écriture, Kathleen Brassard, Kathleen Brassard auteure, auteur, écrivain, à l'ombre de la montagne, Ivre de toi, Ne lui dites pas que je suis chez moi, comment réussir dans l'autoédition, comment vendre son ebook, comment écrire un roman policier, le meilleur roman policier, le meilleur thriller psychologique, le meilleur thriller policier, comment avoir du succès dans l'auto-édition, le meilleur livre auto-édité, le meilleur ebook auto-édité, le meilleur polar