thriller polar meurtre homicide tueur en série roman analyste comportemental enquête fiction albinos Kathleen Brassard auteure roman policier série policière roman noir Kay Frarma autoédition auto-édition

Archives de
Auteur : Kathleen Brassard

L’autoédition et les sites qui vous promettent des miracles!

L’autoédition et les sites qui vous promettent des miracles!

Ben oui! J’ai craqué! Je l’ai fait! J’ai téléchargé divers livres (gratuits quand même, faut pas pousser le bouchon!) et lu bon nombre de blogs nous promettant de nous rendre célèbre si nous acceptons de suivre les conseils de l’auteur dudit livre ou dudit blog. Ces auteurs, bien entendu, ont des choses à nous vendre. D’abord du rêve. Et pas grand chose d’autre. Mais comment ne pas se dire et si? Et s’il avait l’ultime solution pour devenir un auteur autoédité célèbre? Si j’écoute ses vidéos jusqu’au bout, donne mon adresse courriel afin qu’il puisse remplir ma boite de pub et de phrases accrocheuses et insistantes pour que je m’abonne ensuite à sa formation qui va paver ma route de succès littéraires! Si c’était vraiiii!!!

Parmi tous ces vendeurs de rêve qui nous dévoilent les conseils ultimes, je n’ai pas trouvé les deux principaux: le talent et le travail. Parce que travailler d’arrache-pied à pondre une brique de quatre cent pages, pour eux ce n’est pas ce qui compte. Pour l’un d’entre eux, c’est une seule et unique phrase qui va faire vendre le livre à condition qu’elle soit accrocheuse. Même si ton livre est pourri, il va se vendre grâce à cette phrase!

Pour un autre, c’est le principe compliqué de la pub sur Facebook, voyons c’est facile, il va tout nous expliquer ça!

Moi, mon conseil, il est plus haut dans le texte! Et j’y travaille encore à ce maudit succès!

Un jour, je vous dirai si ça marche!

Aimez ma page et partagez!
La publicité sur Facebook et Instagram, ça fonctionne?

La publicité sur Facebook et Instagram, ça fonctionne?

J’ai décidé de mousser un peu mes ventes en utilisant le moyen publicitaire probablement le plus utilisé et le plus accessible sur le marché: les réseaux sociaux, Facebook et Instagram. J’ai  investi peu d’argent pour commencer, désirant plutôt tester ces moyens avant de trop m’engager.

Bon, c’est sûr que je n’ai pas mis des vidéos de petits chats mignons en lignes ou des jeunes femmes blondes et sexy qui tombent en bas de leur talon, donc ma pub n’avait aucune chance de devenir virale!

Qu’à cela ne tienne, j’ai misé un cinquante en me disant qu’au pire, les pubs me feraient connaitre à défaut de vendre des livres. Ben devinez quoi? C’est le pire qui est arrivé!

Sur 51 602 impressions, j’ai obtenu 45 clics sur la pub! Bon c’est plus de 50 000 personnes qui ne me connaissaient pas auparavant et qui sauront, le jour où ils tomberont sur mes livres par hasard, qu’ils ont déjà vu mon nom quelque part.

Mais on s’entends-tu que ce n’est pas la meilleure façon qui soit pour vendre des bouquins! Je sais que vous auriez aimé entendre que c’était facile, que j’avais vendu des dizaines de milliers d’exemplaires de mes livres, mais ce n’est pas le cas. Je n’ai pas encore trouvé la recette miracle, désolée! Mais je continue de chercher pour enlever le (peut-être) dans la phrase Comment écrire un roman policier et (maudit peut-être) avoir du succès.

Aimez ma page et partagez!
Comment écrire un roman policier et (peut-être) avoir du succès #7

Comment écrire un roman policier et (peut-être) avoir du succès #7

On se lance ou on se relit? C’est parti!

Je vais vous révéler mon secret pour l’écriture de mes thrillers policiers. C’est un grand secret, vous allez voir.

JE NE CONSTRUIS PAS DE PLAN DE DÉPART.

Voilà. C’est dit. Contrairement à ce qu’on affirme sur le web, rien ne vous oblige à travailler avec un plan, même pour l’écriture d’un roman policier. Par contre j’ai un outil indispensable:

 

Disons que je travaille avec un plan, mais à l’envers.  Voici les éléments vitaux pour bien ficeler une intrigue:

Les personnages (d’abord les personnages principaux, les autres viendront ensuite)

Bien cadrer ses personnages, principaux ou secondaires. Si votre personnage principal est récurrent, s’assurer de le faire évoluer psychologiquement, dans sa vie personnelle, avec les autres personnages, rendez-le vivant afin qu’il devienne comme un ami pour le lecteur, créez-lui une personnalité attachante ou non, mais une personnalité bien ancrée. Le personnage principal doit avoir un passé, un présent et un futur. Il n’est pas nécessaire de tout dévoiler dès les premières pages, vous pouvez distiller les informations à petites gouttes, mais il doit être réaliste. En résumé, il doit être crédible.

L’intrigue (sommaire au début, elle se densifiera au fil de l’écriture)

Les lieux ( choisissez des endroits qui vous sont familiers pour camper votre histoire, ce sera plus facile de les décrire de manière cohérente au cours du récit)

En résumé, lorsque je commence l’écriture d’un thriller policier, je ne sais pas du tout par quel chemin je vais passer, ni où je vais aboutir. Mon carnet de notes me guide du début à la fin.

Autorisez-vous à changer d’idée! C’est le plus important! Ne restez pas campé sur une idée parce qu’elle vous a semblé bonne à un moment donné et que maintenant vous devez bûcher pour la faire cadrer dans votre intrigue. C’est une perte de temps.

Si vous préférez monter un plan détaillé, c’est aussi votre choix.

La seule chose qui est fondamentale, c’est la logique de votre intrigue. 

Aimez ma page et partagez!
Comment écrire un roman policier et (peut-être) avoir du succès #6

Comment écrire un roman policier et (peut-être) avoir du succès #6

La concurrence!

Maintenant, il est temps d’observer ce que fait la concurrence. Comment tel livre autoédité arrive-t-il en tête de liste? Qu’est-ce qui a fait qu’il s’y trouve et pas le mien ou le vôtre?

Dans mon article portant sur une auteure qui cartonne sur Amazon et Kobo, Blake Pierce, qui est en tête de liste chez ces deux vendeurs, je notais quelques incongruités. Tout d’abord la fréquence incroyable de ses publications, environ un bouquin au trois mois puis le manque d’informations sur l’auteure.

Après la lecture de son premier roman, j’avoue que, bien qu’étant potable, il ne mérite certainement pas de se retrouver au sommet du palmarès des ventes. MAIS, les palmarès mesurent la quantité de livres vendus et pas la qualité. Ahhhhh! C’est une autre histoire.

Il est possible de vous retrouver au sommet avec un livre à peine potable, mais qu’en est-il de l’avenir de votre carrière? En tant qu’auteur, notre plus cher désir est que nos livres se vendent, c’est bien certain, mais ce qu’on veut par dessus tout, c’est gagner la fidélité de nos lecteurs.

Vous savez pourquoi le premier tome de Blake Pierce s’est hissé au sommet?

Parce qu’il est GRATUIT!

Parce que sa couverture est attrayante

Vais-je payer pour en lire un second? Jamais de la vie! Voilà.

D’où l’importance d’avoir du talent pour écrire. Offrir gratuitement une oeuvre sur les sites de ventes en ligne est une bonne stratégie pour faire la promotion de son travail, mais assurez-vous que ce roman sera irréprochable, tant dans sa forme que dans son contenu. Et de grâce soignez chaque détail, coquilles, fautes d’orthographe, mise en page, etc.

Dans l’auto-édition, personne ne le fera pour nous. Et vous n’aurez pas d’autres chance de faire impression.

 

Aimez ma page et partagez!
roman policier, blog, autoédition, auto-édition, polar, écriture, Kathleen Brassard, Kathleen Brassard auteure, auteur, écrivain, à l'ombre de la montagne, Ivre de toi, Ne lui dites pas que je suis chez moi, comment réussir dans l'autoédition, comment vendre son ebook, comment écrire un roman policier, le meilleur roman policier, le meilleur thriller psychologique, le meilleur thriller policier, comment avoir du succès dans l'auto-édition, le meilleur livre auto-édité, le meilleur ebook auto-édité, le meilleur polar, rêve de publier un livre, refus des éditeurs, talent, il faut avoir du talent pour publier, plan de travail, comment monter un plan de travail, carnet de notes, personnages crédibles, trame du récit